Bienvenue! Ce site web utilise des cookies.

Bien que vous visitez notre site. Veuillez indiquer ici les cookies que nous pouvons placer. Les cookies nécessaires ne collectent pas de données personnelles. Les autres cookies nous aident à améliorer le site et votre expérience de visite. Ils nous aident également à vous informer sur nos produits. Allez-vous pour un site Web fonctionnant de manière optimale, incluant tous les avantages? Alors cochez toutes les cases!
Electrochimique

Cette méthode est souvent utilisée pour des pièces fragiles ou en métal très dur (carbure, titane, acier trempé). Elle donne d’excellents résultats sur tous les types d’acier et INOX et convient particulièrement pour les marquages de logos. Le marquage s’effectue par le passage d’un courant électrique de faible intensité
a travers un stencil.

Le stencil est fabriqué en quelques secondes à l’aide d’une imprimante à étiquettes. Il est ensuite posé sur la pièce et un tampon est appliqué sur l’ensemble stencil / pièce. Le courant passe à travers les endroits perméables du stencil et sous l’influence d’un l’électrolyte, marque la pièce en quelques secondes (2 ou 3
dans la majorité des cas). L’électrolyte a aussi une fonction de nettoyage du tampon. Pour arrêter la réaction, il peut être nécessaire d’utiliser un neutralisant.

La profondeur de marquage est de 2 à 6 microns. Cette méthode de marquage ne provoque pas de déformation mécanique et n’a aucune influence thermique sur la pièce. Ce marquage est indélébile, il résiste à l’eau de mer, aux acides, aux solvants et à l’usure mécanique légère.

Pour réaliser un marquage, 5 éléments sont nécessaires :
1) Une pièce à marquer de bon état de surface et conductrice de courant électrique.
2) Un stencil comportant le marquage à réaliser.
3) Un tampon en carbone recouvert de feutre condusteur imbibé d’un électrolyte choisi en fonction de la nature de la pièce à marquer.
4) Un voile pour maintenir le feutre sur le tampon.
4) Une machine de marquage, génératrice de courant électrique.